Actualités

28 12 2015

WELFARM achève son tour de France contre le gavage


A l'approche des fêtes de fin d'année, WELFARM - Protection mondiale des animaux de ferme lançait le 25 novembre dernier sa campagne nationale d'information contre le gavage.

 

A cette occasion, l'association était présente dans toute la France pour dénoncer "l'exception culturelle française" qui cause chaque année la souffrance de millions de canards et oies destinés à la production de foie gras et de ses produits dérivés.

Au total, ce sont 9 actions de tractage qui ont été réalisées dans plusieurs grandes villes, de Lille à Bordeaux en passant par Strasbourg, Metz, Blois, Clermont-Ferrand, Aix-les-Bains, Marseille et Toulouse. Elles nous ont permis de distribuer plus de 7 000 dépliants aux passants, un très beau chiffre !

Un grand merci à tous les bénévoles qui se sont mobilisés sur le terrain et sont allés à la rencontre du public pour faire cesser cette insoutenable cruauté !

Le gavage, des souffrances inacceptables

Pendant 14 jours, les oies et canards reçoivent plus de 400g d'aliments à l'aide d'un tuyau pouvant atteindre 40 cm, enfoncé directement dans le jabot deux fois par jour. Les palmipèdes sont volontairement rendus malades pour que leur foie atteigne 10 fois la taille normale.

La quantité ingurgitée est telle qu'elle provoque halètements, régurgitations et diarrhées. Le foie hypertrophié rend leur respiration et leurs déplacements très difficiles.

Durant la période de gavage, le taux de mortalité est 10 fois supérieur à la normale.

Agir ensemble

WELFARM condamne fermement la production et la consommation de produits provenant d'animaux ayant subi un gavage forcé.

En l'absence actuelle d'alternatives fiables, l'association préconise ainsi à chacun de s'abstenir de consommer les produits issus du gavage (foie gras, magret et confit de canard) et d'informer son entourage sur ce procédé incompatible avec le bien-être animal.