Nos campagnes

Campagne poules pondeuses PMAF

Campagnes en cours :

L’élevage en batterie des poules pondeuses consiste à enfermer plusieurs poules dans une cage en grillage dans laquelle elles resteront toute leur courte vie.

Poules pondeuses

L’élevage en batterie des poules pondeuses consiste à enfermer plusieurs poules dans une cage en grillage dans laquelle elles resteront toute leur courte vie.
Une directive européenne exige que chaque poule dispose d’au moins 550 cm2 au sol, ce qui correspond à un espace équivalent à une feuille de papier A4.

détails suite

Afin de prévenir la maltraitance des animaux de ferme et à la combattre, la PMAF a lancé un plan d'action : Vigiferme

Maltraitance (Programme Vigiferme)

Afin de prévenir la maltraitance des animaux de ferme et à la combattre, WELFARM a lancé un plan d'action : Vigiferme. Un guide a été réalisé pour conseiller tous ceux qui peuvent être confrontés à ces cas de maltraitance : grand public mais aussi gendarmes, maires, enquêteurs d’associations de protection animale, magistrats etc.

détailsVisiter le site Internet spécialement conçu pour cette campagne : vigiferme.org

Les poulets dit « de chair » sont utilisés pour la production de viande

Poulets élevés pour leur chair

Les poulets dits « de chair » sont utilisés pour la production de viande ; les femelles ne sont pas utilisées pour la ponte mais servent aussi à cette production. Les poulets de chair ont effectivement été sélectionnés pour grandir vite et produire beaucoup de muscle et non pas pour produire des œufs. Leurs muscles seront la viande. Le rythme de croissance des poules pondeuses est bien moins important que celui des poulets de chair.

détails suite

transport

Transport d'animaux vivants

Chaque année, des millions de veaux, vaches, cochons, moutons, agneaux, chevaux etc. sont transportés d’un bout à l’autre de la France ou de l’Europe. Depuis sa création, WELFARM dénonce ces transports, les souffrances infligées aux animaux et demande à ce que soit mis un terme aux transports d’animaux sur de longues distances. Malgré les nombreuses actions menées par notre association pour dénoncer ce commerce, et les nombreuses images diffusées sur les chaînes de télévision qui révèlent les maltraitances dont peuvent être victimes les animaux en cours de transport, ce commerce continue.

détails suite

Les porcs sont élevés soit pour produire des porcelets, soit pour produire de la viande.

Porcs

Les porcs sont élevés soit pour produire des porcelets, soit pour produire de la viande. Les truies élevées pour la reproduction ne subissent pas les mêmes conditions d’élevage que les porcs élevés pour leur viande (les porcs à l’engraissement).

détails suite

 

Nos autres campagnes :

L’élevage des veaux en France

Veaux

Les français font partie des plus gros consommateurs européens de viande de veaux. Près de deux millions de veaux sont abattus chaque année en France. La plus grosse partie des veaux consommés provient du cheptel de vaches laitières. Les veaux sont engraissés jusqu’à l’âge de 5 mois, puis sont envoyés à l’abattoir.

détails suite

Foie gras et gavage

Foie gras et gavage

Industrielles ou non, certaines productions animales sont incompatibles avec le minimum qu’on puisse exiger, aujourd’hui, en matière de protection animale. C’est le cas du foie gras, seul mode d’élevage nécessitant l’alimentation forcée des animaux. Les canards et les oies ne mangeraient évidemment pas spontanément les énormes quantités de nourriture provoquant la stéatose hépathique qui caractérise un foie gras. Il faut donc les alimenter par la force au moyen d’un tube de 20 à 30 centimètres de long enfoncé de la gorge jusqu’à l’estomac.

détails suite

L’abattage des animaux d'élevage

L’abattage des animaux d'élevage

L’abattage se fait généralement en deux étapes. Les animaux sont dans un premier temps étourdis (avec un pistolet à tige perforante, par choc électrique ou avec du gaz). L’étourdissement a pour objectif de rendre l’animal inconscient de façon à ce qu’il ne ressente plus la douleur. Leur gorge est ensuite tranchée et ils meurent du fait de la perte de sang. Hélas, dans certains pays, il n’y a aucune loi ni même de code de bonnes pratiques pour indiquer les méthodes d’abattage. De ce fait, beaucoup d’animaux sont étourdis de façon inefficace ou ne sont pas du tout étourdis.

détails suite

L’élevage des dindes en France

L’élevage des dindes en France

Environ 95,6 millions de dindes sont abattues chaque année en France.

détails suite

Les animaux que l'on tue pour leur peau

Les animaux que l'on tue pour leur peau

Derrière chaque manteau de fourrure se cache une énorme souffrance. 30 castors , 15 lynxs, 15 renards, 7 léopards, 6 phoques ou 40 ratons laveurs sont nécessaires pour fabriquer un seul manteau de fourrure.

détails suite

Le bien-être des animaux sur les marchés aux bestiaux

Le bien-être des animaux sur les marchés aux bestiaux

Un grand nombre d’animaux de ferme transitent par les marchés aux bestiaux une ou plusieurs fois dans leur vie. Ce peut être de très jeunes animaux, tels que des veaux, âgés d’à peine quelques jours qui proviennent du cheptel laitier et qui seront revendus pour être engraissés et abattus à 5 mois, comme des animaux adultes qui sont vendus d’une exploitation à l’autre ou qui seront vendus directement à des abattoirs.

détails suite

L’élevage intensif des poissons, un marché en pleine expansion !

L’élevage intensif des poissons, un marché en pleine expansion !

L’élevage des poissons représente un vaste marché. En France, chaque année, plusieurs millions sont élevés et abattus. Ce sont principalement des truites, des daurades, des turbots et des bars qui sont élevés, mais la production d’autres espèces telles que le cabillaud se développe. Une grande partie des saumons provient également d’élevages d’autres pays. La plus grande partie de tous ces poissons est élevée intensivement.

détails suite