Nos succès

La première campagne menée par l’association visait à obtenir l’interdiction des cages en batterie pour les poules pondeuses. Cette campagne a abouti à l’adoption au niveau européen d’une directive qui interdira à partir de 2012 les cages en batterie conventionnelles. A partir de cette date, toutes les poules pondeuses devront disposer de 750 cm2 au lieu de 550cm2 à l’heure actuelle, de perchoirs, d’un grattoir et d’un nid. La PMAF poursuit cette campagne car elle souhaite l’interdiction totale des cages.

En 1994, WELFARM - Protection mondiale des animaux de ferme a entamé en Europe une vaste campagne pour obtenir l’interdiction de l’élevage des veaux dans des boxes individuels. Cette campagne a abouti à l’adoption en 2007 d’une directive européenne qui interdit ces boxes individuels et qui d’ores et déjà oblige les éleveurs à donner une certaine quantité d’aliments fibreux et riches en fer à leurs veaux.

En 1998, WELFARM a entamé au niveau européen une campagne pour obtenir l’interdiction de l’élevage des truies dans des stalles individuelles durant leur gestation. A la suite de cette campagne, le conseil européen des ministres de l’Agriculture a adopté une directive qui interdira les stalles individuelles pour les truies durant la plus grande partie de leur gestation à partir de 2013. Elles devront être élevées en groupe.

WELFARM a entamé une importante campagne pour que les animaux soient reconnus comme des êtres sensibles dans le Traité de Rome, le traité qui a fondé l’Union Européenne. En 1997, un Protocole a été annexé au Traité de Maastricht qui définit clairement les animaux comme des êtres sensibles.

En 1997, WELFARM a réalisé un film qui a révélé les brutalités dont sont victimes les animaux sur les marchés aux bestiaux français. Des extraits de ce film ont été montrés sur les chaînes de télévision françaises. Depuis, WELFARM continue à visiter régulièrement les marchés aux bestiaux et travaille avec les professionnels pour améliorer les conditions de manipulation des animaux.

Depuis sa création, WELFARM investit de gros efforts pour obtenir une interdiction des transports d’animaux sur de longues distances, qu’ils soient destinés à l’abattage ou à l’engraissement, et a travaillé pour obtenir une réelle amélioration des conditions de transport de ces animaux. L’association a réalisé plusieurs films dénonçant ce cruel commerce qui ont été diffusés sur toutes les chaînes télévisées françaises. L’association a également édité un guide à l’attention des forces de l’ordre, qui présente la réglementation protégeant les animaux en cours de transport. Ce guide a été adressé par la gendarmerie nationale à ses 3600 brigades. Nos actions ont également contribué à l’obtention d’une réglementation européenne plus stricte qui oblige à offrir aux animaux des périodes de repos plus fréquentes, des intervalles plus courts entre les temps d’abreuvement et d’alimentation, et qui exige des aménagements spéciaux pour les camions.