Transport d'animaux vivants

Campagne transport d'animaux vivants PMAF
Chaque année, des millions de veaux, vaches, cochons, moutons, agneaux, chevaux etc. sont transportés d’un bout à l’autre de la France ou de l’Europe. Depuis sa création, WELFARM dénonce ces transports, les souffrances infligées aux animaux et demande à ce que soit mis un terme aux transports d’animaux sur de longues distances. Malgré les nombreuses actions menées par notre association pour dénoncer ce commerce et les nombreuses images diffusées sur les chaînes de télévision qui révèlent les maltraitances dont peuvent être victimes les animaux en cours de transport, ce commerce continue.

 

Où sont transportés les animaux ?

Où sont transportés les animaux ?

Après avoir quitté l’élevage, les animaux peuvent être transportés sur un marché, vers un abattoir, dans une autre ferme pour y être engraissés, que ce soit en France ou dans un autre pays. Sur les marchés, les animaux sont parfois manipulés avec brutalité durant le chargement et le déchargement. Des bâtons sont parfois utilisés pour frapper les animaux et les forcer à avancer. Les marchés aux bestiaux sont des lieux bruyants, les animaux y sentent de nombreuses odeurs inhabituelles, y côtoient d’autres animaux qu’ils ne connaissent pas, ils sont manipulés par des inconnus, etc. Ces lieux sont très stressants pour les animaux. Certains animaux sont vendus à des commerçants qui les exporteront vers d’autres pays. Ainsi, des animaux sont transportés depuis la France vers l'Espagne, l'Italie, mais aussi vers des pays encore plus éloignés tels que la Grèce ou le Liban. Vous pouvez visionner une carte qui révèle les trajets couramment effectués par les animaux transportés au sein de l’Union Européenne. Ces transports peuvent durer plusieurs jours.

Quelles conséquences ces transports ont-ils pour les animaux ?
Photo Mark Rissi

Quelles conséquences ces transports ont-ils pour les animaux ?

Les animaux n’ont pas l’habitude d’être transportés. De ce fait, ces transports peuvent être très stressants pour eux. Il est fréquent que les animaux soient entassés au-delà des densités de chargement tolérées par la réglementation. Si un animal tombe, il risque d’être piétiné par ses congénères et d’être dans l’impossibilité de se relever. Lors des fortes chaleurs, les animaux peuvent souffrir considérablement et même mourir. Les porcs en particulier souffrent beaucoup des fortes chaleurs car ils ne peuvent pas transpirer. S'ils ne sont pas assez nombreux dans le camion, sans séparation, ils peuvent être projetés d’un bout à l’autre du camion et être victimes de blessures, lorsque le camion freine, prend des virages trop brusquement, etc. En hiver, les animaux souffrent également du froid. Bien souvent, lors des transports sur de longues distances, les animaux ne reçoivent pas d’eau, de nourriture, ni de temps de repos. Le déchargement se fait souvent très brutalement, bien souvent à l’aide d’un aiguillon électrique.

Combien de temps durent ces transports ?
Photo Animal's Angels

Combien de temps durent ces transports ?

La durée de transport peut être courte si les animaux sont simplement transportés à un abattoir proche de l’élevage, mais de plus en plus, même le transport vers un abattoir en France peut prendre plusieurs heures. Les animaux qui voyagent depuis la France vers un autre pays peuvent être parfois transportés jusqu’à 40 heures, parfois sans nourriture, sans eau et sans repos, en traversant différentes zones climatiques.

Pourquoi les animaux vivants sont-ils transportés ?

Pourquoi les animaux vivants sont-ils transportés ?

Certains animaux sont exportés pour être engraissés. Par exemple, chaque année, la France exporte prés d’un million de taurillons vers l’Italie où ils seront engraissés. D’autres animaux sont transportés pour être abattus dès leur arrivée.

Certains abattoirs ne trouvent pas assez d’animaux à abattre dans la région où ils sont implantés. Ils sont donc près à payer le prix fort pour faire venir des animaux de très loin, pour ainsi pouvoir fonctionner à plein régime. C’est donc uniquement pour des motivations économiques que les animaux sont transportés sur de longues distances.

WELFARM souhaite que les animaux soient engraissés à proximité de leur lieu de naissance et qu’ils soient abattus près de leur lieu d’élevage. Aucune raison valable ne justifie le transport des animaux sur de longues distances, si ce n’est le profit économique.

Combien d’animaux sont transportés chaque année ?

A titre d’exemple, en 2003, la France a exporté 583 700 ovins, 14 200 chevaux, 487 200 porcs et 1 156 000 bovins.

Voici la carte des transports d’animaux en Europe, elle présente les différents trajets et l'importance du trafic en France.

Quelle réglementation protège les animaux ?

Quelle réglementation protège les animaux ?

La réglementation européenne et française précise que les veaux peuvent être transportés 19 heures (avec une heure de repos après 9 heures de transport) puis ils doivent bénéficier de 24 heures de repos.

Les moutons et les bovins peuvent être transportés jusqu’à 29 heures, (avec une heure de repos après 14 heures) et les porcs peuvent être transportés 24 heures avant de recevoir 24 heures de repos. Dans tous les cas, il n’y existe aucune limitation de la durée totale de transport, puisque les animaux peuvent à nouveau être transportés après 24 heures de repos. La réglementation détaillée qui protège les animaux transportés se trouve dans la brochure que nous avons éditée « Transports des animaux, appliquons la loi » (PDF - 11 Mo).

Que souhaite la PMAF ?

Que souhaite WELFARM ?

 

  • WELFARM souhaiterait que la durée totale des transports d’animaux soit limitée à 8 heures maximum, qu’ils soient destinés à l’abattage ou à l’engraissement. Les animaux devraient être abattus à proximité de leur lieu d’élevage et que seules leurs carcasses soient transportées.
  • Les densités de chargement des animaux devraient être réduites de façon significative.
  • Les chevaux devraient voyager dans des compartiments séparés.

 

Les opérations de suivis de camions de la PMAF
Les opérations de suivis de camions de la PMAF
Photo Petra Mies

Les opérations de suivis de camions de WELFARM

Régulièrement, WELFARM suit des camions transportant des animaux, depuis leur lieu de départ jusqu’à leur destination finale. Au travers de ces opérations, nous nous assurons que la réglementation protégeant les animaux transportés est bien respectée. Lorsque nous constatons que des animaux ne sont pas abreuvés, nourris, ne disposent pas des temps de repos réglementaires, que les camions sont surchargés ou inadaptés à des transports sur de longues distances, etc. nous faisons appel aux forces de l’ordre pour que ces camions soit arrêtés et que les animaux reçoivent les soins nécessaire.

Nous signalons également les infractions que nous relevons au ministère de l’agriculture et à la Commission européenne.

Au cours de ces opérations, nous prenons des photos et filmons afin de sensibiliser l’opinion publique aux souffrances des animaux transportés sur des longs trajets. De nombreuses images tournées par WELFARM ont été diffusées sur les plus grandes chaînes françaises de télévision et ont contribué à alerter l’opinion publique, et par la même à obtenir une évolution de la réglementation.

Les actions de la PMAF auprès des gendarmes
Les actions de la PMAF auprès des gendarmes
Les actions de la PMAF auprès des gendarmes

Les actions de WELFARM auprès des forces de l'ordre

Depuis 2003, WELFARM sensibilise les gendarmes et les policiers à la réglementation protégeant les animaux en cours de transport. En effet, parce que la réglementation dans ce domaine est complexe, nous avons constaté que beaucoup de gendarmes rencontrent parfois des difficultés à l'appliquer sur le terrain.

Pour aider les gendarmes à remplir leur mission, WELFARM, en collaboration avec Animals’ Angels et grâce au soutien financier de la Fondation Brigitte Bardot, a édité memento de 74 pages destiné aux forces de l'ordre. Cette brochure résume la réglementation qui protège les animaux transportés, indique les textes de loi qui s’appliquent, et donne des réponses à des questions telles que « Que dois-je faire si un animal est prêt à mettre bas ».

brochure transport PMAF

pdfTélécharger la brochure (PDF - 11 Mo)

La gendarmerie nationale a apporté son soutien à ce projet et a distribué notre brochure à 4 000 brigades à travers la France, accompagnée d’une note de service recommandant un renforcement des contrôles des camions d’animaux.

Régulièrement, WELFARM intervient également dans les escadrons départementaux de sécurité routière, auprès des pelotons d’autoroute de gendarmerie et de la Police nationale, pour sensibiliser les forces de l'ordre à la réglementation protégeant les animaux transportés.

WELFARM s’associe également aux forces de l'ordre sur le terrain, pour mener ponctuellement des opérations spéciales de contrôle des camions d’animaux. Au cours de ces opérations, les gendarmes arrêtent tous les camions d’animaux et nous les aidons à repérer les infractions potentielles.

Plusieurs outils de sensibilisation des forces de l’ordre réalisés par WELFARM ont été traduits dans d’autres pays en Europe, mais aussi au Canada. De même, la Commission européenne a décidé de traduire notre support de formation dans toutes les langues de l’Union européenne.

Le commerce continue

Ce film réalisé par les enquêteurs de WELFARM dévoile les graves souffrances qu'endurent les animaux transportés en Europe.

détails voir la vidéo

Embarquement sans retour

Notre autre vidéo sur les conditions de transport en Europe.

détails voir la vidéo

Que pouvez-vous faire ?